LUFFFM on 92.4FM

Teaser Cinema

J.X. Williams en DVD chez Serious Publishing
Tony Conrad: Du Paracinema à la Vidéo
Appel à la création
Erotic Home Movies: An Ambient Composition in 4 acts

2009

Last News

Festival
LE LUFF RECRUTE ET OFFRE DES PLACES POUR LES SWANS!

Le LUFF se déroulera du 17 au 21 octobre 2012 et cherche à compléter son équipe! En nouveauté, 2 x 2 billets pour le... [En savoir plus]

Ailleurs, LAFF
Fantoche fête ses 10 ans

Du 4 au 9 septembre prochains, Fantoche vous accueille lors de son édition anniversaire à Baden pour une programmation... [En savoir plus]

Festival, Presse
John Waters se fait le LUFF!

Après avoir exporté le fleuron de la contre-culture helvète sur la scène tokyoïte en mai dernier, le LUFF redouble de... [En savoir plus]

Ailleurs, LAFF
Le NIFFF débute ce week-end et vous offre des invitations

En attendant la saison du LUFF, direction le NIFFF pour le meilleur du cinéma fantastique. Voici de quoi préparer le... [En savoir plus]

Cinéma
Dernier appel à films LUFF 2012

Nous avons le plaisir d'annoncer que nous prolongeons le délai de l'appel à films jusqu'au 15 juin 2012. Si vous... [En savoir plus]

Festival
Logez un artiste du LUFF!

Logez un invité (musicien, réalisateur, comédien, membre du jury…) de l’édition 2012 du LUFF! [En savoir plus]

Des idiots et des anges

Compétition internationale: Longs métrages / Film d'ouverture

Des idiots et des anges (Idiots and Angels)

Bill Plympton - 2008 - US - sans parole - 78' - 35mm - Site Internet
Avec
Des idiots et des anges (Idiots and Angels)Des idiots et des anges (Idiots and Angels)Des idiots et des anges (Idiots and Angels)

Le dernier long métrage, issu de l’esprit décapant du maître du cartoon décalé, tourne autour du plus antipathique des personnages. Détestable, vulgaire, macho et stupide, cet homme mérite finalement la vie misérable dans laquelle il s’est enfermé. Mais un beau matin, il découvre des petites ailes d’ange sur son dos. Des ailes qui le forcent à faire des choses qui lui sont contre nature, telles que venir en aide à son prochain. Alors qu’il fait absolument tout pour se défaire de ce nouvel attribut qu’il considère encombrant, certains individus mal attentionnés y voient l’occasion de s’attirer gloire et richesse.

Plympton continue à jouer les virtuoses du dessin xénomorphe et affine son style narratif en laissant son récit glisser sur des traits en constante mutation. C’est avec l’humour acerbe qu’on lui connaît que l’auteur s’attaque aux versants les moins glorieux de la nature humaine : l’égoïsme, la vanité, le mépris… Ce qui n’empêche nullement son film d’être empreint de poésie. Une poésie noire et cruelle, mais de la poésie tout de même.

Bill Plympton n’a peut-être plus besoin d’être présenté, mais il est bon de rappeler que cet habitué des festivals underground a envoyé Disney sur les roses à l’époque d’Aladdin afin de pouvoir évoluer en toute indépendance. Sage décision sans laquelle jamais les cartoons pour adulte dont L’incroyable lune de miel (1997), Les Mutants de l’espace (2001) et Hair High (2004) n’auraient pu voir le jour tels qu’on les connaît.

Projection

14 oct 2009 20:30
Salle Paderewski
16 oct 2009 16:30
Cinématographe

En présence de

Informations pratiques

Les places sont limitées, merci de vous présenter aux séances 20 minutes avant le début du film. Pour plus d'informations, consultez les informations pratiques.

Les changements de programme sur Twitter, Facebook ou RSS