LUFFFM on 92.4FM

Teaser Cinema

J.X. Williams en DVD chez Serious Publishing
Tony Conrad: Du Paracinema à la Vidéo
Appel à la création
Erotic Home Movies: An Ambient Composition in 4 acts

2009

Last News

Festival
LE LUFF RECRUTE ET OFFRE DES PLACES POUR LES SWANS!

Le LUFF se déroulera du 17 au 21 octobre 2012 et cherche à compléter son équipe! En nouveauté, 2 x 2 billets pour le... [En savoir plus]

Ailleurs, LAFF
Fantoche fête ses 10 ans

Du 4 au 9 septembre prochains, Fantoche vous accueille lors de son édition anniversaire à Baden pour une programmation... [En savoir plus]

Festival, Presse
John Waters se fait le LUFF!

Après avoir exporté le fleuron de la contre-culture helvète sur la scène tokyoïte en mai dernier, le LUFF redouble de... [En savoir plus]

Ailleurs, LAFF
Le NIFFF débute ce week-end et vous offre des invitations

En attendant la saison du LUFF, direction le NIFFF pour le meilleur du cinéma fantastique. Voici de quoi préparer le... [En savoir plus]

Cinéma
Dernier appel à films LUFF 2012

Nous avons le plaisir d'annoncer que nous prolongeons le délai de l'appel à films jusqu'au 15 juin 2012. Si vous... [En savoir plus]

Festival
Logez un artiste du LUFF!

Logez un invité (musicien, réalisateur, comédien, membre du jury…) de l’édition 2012 du LUFF! [En savoir plus]

The Hagstone Demon

Compétition internationale: Longs métrages


The Hagstone Demon

Jon Springer - 2009 - US - Anglais sous-titré français - 98' - DVCam - Site Internet
Avec Mark Borchardt, Nadine Cross, Cyndi Kurtz, Sasha Andreey, Lung Leg, 
The Hagstone DemonThe Hagstone DemonThe Hagstone Demon

L’avenir de Douglas Elmore n’a rien de franchement radieux. Écrivain sans succès porté sur la bouteille et hanté par le spectre de sa femme suicidée, il gagne sa vie comme concierge d’un immeuble destiné à être détruit et habité par une population pour le moins bigarrée. Les choses pourraient difficilement être pires, mais c’est sans compter sur le mystérieux décès de certains locataires. Elmore soupçonne une prostituée SDF qui squatte le sous-sol, tandis qu’il devient le suspect principal de la police.

Alors que le cinéma fantastique et d’horreur américain actuel se complait dans la torture porn ou les remakes des succès des années 1970-80, rares sont les œuvres qui parviennent à dégager une authentique personnalité. Avec un budget dérisoire et un sens de l’humour plutôt malin, Jon Springer réussit le pari de réaliser un vrai film « à l’ancienne » fonctionnant avant tout grâce à ses personnages et à son atmosphère, plutôt qu’avec des effets gores gratuits et un montage jump-cut générateur de migraines. Une sorte de Rosemary's Baby où Mia Farrow est remplacé par le taciturne Mark Borchardt, héros malgré lui du documentaire culte American Movie.

Jon Springer signe son premier court, Dead Looters, en 1993. Son deuxième essai, un drame, The Hymens Parable qu’il signe en 2000, est aussi son premier long. Il réalise par la suite cinq courts, Heaven 17 (2001), Heterosapiens (2002), Living Dead Girl (2003), The Wood Witch (2005) et Dollface (2009). Systématiquement ancré dans le fantastique (à l'exception pour The Hymens Parable), Springer est un passionné qui assure, en plus de la réalisation, le scénario, la production, la photo et le montage de ses films.

Projection

15 oct 2009 22:30
Cinématographe
17 oct 2009 18:30
Cinématographe

En présence de

Jon Springer

Informations pratiques

Les places sont limitées, merci de vous présenter aux séances 20 minutes avant le début du film. Pour plus d'informations, consultez les informations pratiques.

Les changements de programme sur Twitter, Facebook ou RSS