LUFFFM on 92.4FM

2009

Last News

Festival
LE LUFF RECRUTE ET OFFRE DES PLACES POUR LES SWANS!

Le LUFF se déroulera du 17 au 21 octobre 2012 et cherche à compléter son équipe! En nouveauté, 2 x 2 billets pour le... [En savoir plus]

Ailleurs, LAFF
Fantoche fête ses 10 ans

Du 4 au 9 septembre prochains, Fantoche vous accueille lors de son édition anniversaire à Baden pour une programmation... [En savoir plus]

Festival, Presse
John Waters se fait le LUFF!

Après avoir exporté le fleuron de la contre-culture helvète sur la scène tokyoïte en mai dernier, le LUFF redouble de... [En savoir plus]

Ailleurs, LAFF
Le NIFFF débute ce week-end et vous offre des invitations

En attendant la saison du LUFF, direction le NIFFF pour le meilleur du cinéma fantastique. Voici de quoi préparer le... [En savoir plus]

Cinéma
Dernier appel à films LUFF 2012

Nous avons le plaisir d'annoncer que nous prolongeons le délai de l'appel à films jusqu'au 15 juin 2012. Si vous... [En savoir plus]

Festival
Logez un artiste du LUFF!

Logez un invité (musicien, réalisateur, comédien, membre du jury…) de l’édition 2012 du LUFF! [En savoir plus]

Les nouveaux films retrouvés de JX Williams

Les nouveaux films retrouvés de JX Williams

Fragment d’un film non identifié de JX Williams, article #306

JX Williams - 1900 - US/? - version anglaise - 2' - 16mm
Avec
Fragment d’un film non identifié de JX Williams, article #306

Cet extrait d’origine inconnue pourrait provenir de Black Messiah, une coproduction italo-américaine réalisée en 1975. Dans cette séquence, une imagerie religieuse et lépidoptérologique se fond en un effet inquiétant.

Fragment d’un film non identifié de JX Williams, article #427

JX Williams - 1900 - US - version anglaise - 4' - 16mm
Avec
Fragment d’un film non identifié de JX Williams, article #427

Cette séquence provient probablement du film Airport’73, ou Airport Holocaust en Europe. Elle présente une suite de tableaux apocalyptiques, une sorte d’effrayant présage de la force destructrice du 11 septembre 2001.

Sex Crimes of the 21st Century

J.X Williams - 1973 - US - version anglaise - 10' - 16mm
Avec John Holmes, Marilyn Chambers, Musique de Bruce Haack, 
Sex Crimes of the 21st CenturySex Crimes of the 21st Century

"J’ai fui les US à cause d’une inculpation pour obscénité (encore une) et j’étais sur un tournage porno au nord de Toronto. Pour une fois, je bénéficiais d’un budget respectable et nous avions des acteurs comme John Holmes et Marilyn Chambers. On avait même assez d’argent pour commander une bande-son électronique bizarre à un musicien un peu fou appelé Bruce Haack qui gagnait sa vie en enregistrant des disques pour enfants. Le seul producteur, absent du générique, a plus tard engagé Marilyn sur un film d’horreur qu’il a réalisé lui-même. Il m’a volé des bobines pour les utiliser dans son film… mais ça, c’est le showbiz. Contrairement à votre serviteur, il est devenu très célèbre, raison pour laquelle je ne mentionnerai pas son nom. Il ne me reste que les dix premières minutes du film. Je ne sais pas où est le reste, mais le film n’était pas très bon de toute façon." JX Williams, extrait du documentaire en production The Big Footnote.

Fragment d’un film non identifié de JX Williams, article #308

J.X Williams - 1970 - US/? - 4' - 16mm
Avec
Fragment d’un film non identifié de JX Williams, article #308

Il s’agit des quatre dernières minutes d’une coproduction européenne que Williams renie (le réalisateur crédité est Rex Williams). Il semblerait que pour des raisons légales, le film n’ait jamais été distribué, et que la seule copie 35mm existante ait disparu depuis longtemps. Le transfert 16mm présenté ici est d’origine inconnue.

The 400 Blow Jobs

J.X Williams - 1960 - US - version anglaise - 3' - 8mm ()
Avec
The 400 Blow Jobs

Alors qu’il était blacklisté à Hollywood, Williams écrivit et réalisa plus de 200 films X sur une quinzaine d’années. Bien avant Pulp Friction et Forrest Hump, il se spécialisa dans l’art de la parodie porno avec des titres comme A Streetwalker Named Desire et High Poon. Il ne reste que très peu de ces films et ceux qui restent sont pour la plupart dans un état déplorable. Ce détournement grinçant des 400 coups de Truffaut en est l’un des derniers encore visibles.

J.X. Williams' L.A.

Noel Lawrence & Chris Manz - 2009 - US - version anglaise - 39' - Vidéo
Avec
J.X. Williams' L.A.

Dans ce film, il y a deux personnages principaux : JX Williams et la ville de Los Angeles. Néanmoins, si l’on considère le fait que Williams serait Los Angeles, peut-être que ce film ne parle que d’un seul personnage.

Projection

17 oct 2009 22:30
Cinéma Oblò
18 oct 2009 18:30
Cinéma Oblò

En présence de

Noel Lawrence

Informations pratiques

Les places sont limitées, merci de vous présenter aux séances 20 minutes avant le début du film. Pour plus d'informations, consultez les informations pratiques.

Les changements de programme sur Twitter, Facebook ou RSS